De son nom complet, Frederic Guillaume Victor Albert de Hohenzollern est né le 27 janvier 1859 à Postdam (empire allemand). Il devait devenir le troisième et dernier empereur allemand, ainsi que le neuvième et dernier roi de Prusse. Frederic est le fils aîné de l'empereur Frederic III et de l'impératrice Victoria, son grand-père paternel est l'empereur Frederic II (Guillaume Ier) et sa grand-mère maternelle n'est autre que la reine Victoria de Grande-Bretagne. Sa jeunesse de prince fut émaillée par diverses déclarations intempstives qui provoquèrent des crises diplomatiques graves ce qui alimenta le sentiment germanophobe en Grande-Bretagne et en France. Le chancellier von Bülow écrit plus tard qu'il passait un temps considérable à rattraper  les gaffes du souverain.
  En 1881 il épouse Augusta Victoria de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg et deviendra Guillaume II à la mort de son père le 15 juin 1888. Le couple eut sept enfants. Pendant la 1ere guerre mondiale, il était commandant de l'armée allemande, mais en automne 1918 son caractère autoritaire et militariste causèrent une série de mutineries des conseils ouvriers dans les grandes villes de l'empire qui forçèrent le Kaiser à abdiquer le 9 novembre 1918. Guillaume se retira en exil aux Pays-bas à Doorn sous la protection de la reine Wilhelmine qui ne le livra pas aux vainqueurs pour être jugé comme responsable de la guerre, conformément aux souhaits des Alliés.
  En 1920, il perd un des ses fils qui se suicide, ce qui provoque la mort de l'impératrice Augusta-Victoria, veuf, Guillaume se remarie l'année suivante avec la princesse Hermine de Reuss zu Greiz et rédige ses mémoires. Dans les années 30 il devient un fervent antinazi, et condamne fermement les lois antijuives, malgrè ses convictions antisémites. Lors de la nuit de Cristal en 1938 il dit: << Pour la première fois, j'ai honte d'être Allemand >>.
  Il réprouve l'invasion de la Pologne, ce qui allait déclencher la deuxième guerre mondiale et n'approuve pas également celle des autres pays européens. Cependant quand la France sollicita l'armistice en 1940 il envoya un télégramme de félicitation à Hitler. Certains de ses fils seront mobilisés dans l'armée allemande et deux d'entre eux furent nazis.
  Guillaume II meurt à 82 ans le 4 juin 1941 à Doorn et repose dans une chapelle funéraire. Pour ses obsèques il reçut les honneus militaires allemands. Dans son testament il avait demandé qu'aucun symbole nazi ne soit présent, mais sa volonté ne fut pas respectée.

kaiser

Le Kaiser Guillaume II empereur d'Allemagne. 1859-1941.

augusta-victoria

Sa première épouse, l'impératrice Augusta-Victoria.

kaiser-nicolas

Guillaume II (à gauche) avec son cousin le tsar Nicolas II de Russie. Chacun porte l'uniforme de l'autre.

1915

Guillaume II en 1915. (Bundesarchiv).

1918

En 1918. (Bundesarchiv).

1280px-Bundesarchiv_Bild_102-11383,_Doorn,_Kaiser_Wilhelm_II__mit_Gattin_und_Tochter

La princesse puis impératrice Hermine de Reuss zu Greiz (1887-1947), seconde épouse de Guillaume II avec leur fille Henriette. (Bundesarchiv).