Le 29 juillet, la Russie déclare unilatéralement en dehors de la concertation des accords militaires franco-russes, la mobilisation partielle contre l'Autriche-Hongrie. Le lendemain elle mobilise ses troupes face à l'Allemagne. La réponse de l'Allemagne ne se fait pas attendre, dès le 31 juillet l'état de "danger de guerre" est déclaré, et l'Autriche se mobilise aussi. Le 4 août 1914, le Kaiser guillaume II demande à son cousin le Tsar Nicolas II, de suspendre la mobilisation générale russe. Mais alors qu'il refuse, l'Allemagne lui lance un ultimatum, exigeant l'arrêt immédiat de la mobilisation et l'interdiction de soutenir la Serbie. Un autre est adressé à la France lui demandant de ne pas soutenir la Russie si cette dernière venait en aide à la Serbie. Le 1er août à la suite de la réponse russe, l'Allemagne déclare la guerre à la Russie, le même jour à 16h00 , la France lance la mobilisation générale. Le lendemain les troupes allemandes envahissent le Luxembourg, violant anisi sa neutralité, dans le même temps un ultimatum est lancé à la Belgique neutre pour lui réclamer de laisser le passage à son armée. Le 3 août la Belgique rejete l'ultimatum allemand. L'Allemagne entend bien prendre l'initiative militaire déclare la guerre à la France qui avait répondu à l'ultimatum selon ces termes: " La France agirait conformément à ses intérêts". Les Allemands déclarent ensuite la guerre à la Belgique. le Royaume-Uni déclare qu'il garantit la neutralité belge et demande à l'Allemagne de retirer ses troupes qui venaient de pénétrer sur le sol de la belgique, sans réponse, le Royaume-Uni déclare la guerre à l'Allemagne. L'Italie membre de la Triplice, qui la lie à l'Allemagne et à l'Autriche déclare qu'elle se garde la possibilité d'intervenir plus tard suivant les circonstances. Le 6 août l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie aux cotés de l'Allemagne, et le 11 la France déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie, suivit par la Grande-Bretagne le 13. Tout comme la France, l'Angleterre possède de nombreuses colonies, faisant partie du Commonwealth, le Canada, l'Inde, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud entrent automatiquement en guerre contre l'Allemagne. Le conflit opposera deux grandes puissances composé de la Triple-Entente ( France, Grande-Bretagne et la Russie, bientôt rejoints par le Japon en août 1914 et les Etats-Unis en 1917), et les Empires Centraux ( constitués dans un premier temps de l'Allemagne et L'Autriche-Hongrie et les empires sous leurs contrôle, ils seront rejoint par la suite de l'Empire Ottoman en octobre 1914 et le Royaume de Bulgarie).

sans-titre

 

sans-titre2

sans-titre3

  Paris 2 août 1914 mobilisation des troupes , les hommes sont encore confiants avec une guerre qu'ils prévoient courte, la suite sera une cruelle désillusion.

66e_RI_(2)

Tours 5 août 1914, départ du 66e R.I. pour la guerre. Le lendemain les hommes arriveront à Flavigny-sur-Moselle près de Nancy.

01_05_hommes

(Archives municipales de La Rochelle 5 Fi 2341. )

TOMBER~1

Réquisition des tombereaux parisiens pour la guerre.

 

mobilisation-embarquement-6eme-RIT

Dunkerque troupes du 6e régiment d'infanterie territoriale. (rosalielebel75.franceserv.com/).

 

mobilisation-embarquement-gare-nord-est

Scène d'embarquement dans une gare du Nord-Ouest de la France. (rosalielebel75.franceserv.com/).

French_heavy_cavalry_Paris_August_1914

Paris août 1914 colonne de cuirassiers remontant un des grands boulevards.